Des entreprises et individus burkinabé engagés à relever le défi de l’éducation pour tous avec l’appui technique de l’ONG CREDO, leader du Parrainage Endogène d’OEV au Burkina Faso.

Capture

Des entreprises et individus burkinabé engagés à relever le défi de l’éducation pour tous avec l’appui technique de l’ONG CREDO, leader du Parrainage Endogène d’OEV au Burkina Faso.

Relever le défi de la responsabilisation des acteurs locaux en faveur des enfants défavorisés par un mécanisme de financement endogène qui a pour but d’assurer la scolarisation d’au moins 2000 enfants vulnérables supplémentaires chaque année à travers la contribution volontaire des fils et filles du Burkina Faso ainsi que des Entreprises et Institutions Burkinabès et de la diaspora, c’est ce à quoi s’attèle l’ONG CREDO. Depuis 1993, l’ONG s’est donnée pour mission de « Travailler auprès des
communautés de base pour aider les personnes défavorisées et/ou démunies à recouvrer leur dignité d’hommes fait à l’image de Dieu, libre et responsable
». Elle s’est engagée aux cotés de l’Etat
Burkinabè par la mise en œuvre de projets de développement au profit des couches sociales
défavorisées. Parmi les projets que CREDO met en œuvre, le programme éducation est l’un des
programmes phares développant une stratégie d’accès à l’éducation axée sur le parrainage.

Après avoir mis en œuvre des projets de parrainage avec l’appui financier des partenaires du Nord, l’ONG CREDO a promu un nouveaux type de financement du parrainage depuis 2016, en l’occurrence le « Parrainage Endogène ». Ainsi, désormais, un burkinabè peut devenir « Parrain » ou « Marraine » d’enfant dans un cadre formalisé et reconnu dès qu’il contribue à la prise en charge scolaire d’un Orphelin ou Enfant Vulnérable identifié ou enregistré par l’ONG CREDO.

C’est dans ce sens que ces entreprises burkinabè à l’exemple du Groupe EBOMAF, VELEGDA, la Faîtière des Caisses Populaires du Burkina Faso, l’ODE ARANKO Security et des parrains individuels ont contribué à la prise en charge scolaire des Orphelins et Enfants Vulnérables du Faso. Ces
entreprises et individus burkinabè sont parrains d’enfants avec l’ONG CREDO dans le cadre du projet de parrainage. Dans sa stratégie, CREDO donne l’opportunité aux parrains de visiter leurs filleuls pendant l’année scolaire pour non seulement faire connaissance avec ceux-ci, les exhorter à plus d’ardeur au travail et les encourager dans l’excellence. Ces visites des partenaires sont autant d’occasions de voir de près le travail d’aide et développement. Etant donné que cela pourrait comporter des risques pour les enfants pris en charge, CREDO a mis en place des mesures de protection de l’enfant pour assurer la sécurité des enfants tout en facilitant les visites des projets, des partenaires. C’est ainsi que les filleuls de la faîtière des Caisses Populaires du Burkina ont été visité le 12 juin dernier à Song-Naaba, un village situé à quelques encablures de Yako. Au nombre de
quarante, les filleuls de la FCPB ont reçu la visite de leur donateur en compagnie des premiers responsables de celle-ci. L’équipe, composée des premiers responsables, s’est réjouie de rencontrer ses filleuls, les encourager et leur a octroyer des sacs d’écoliers garantissant ainsi la rentrée prochaine.

Dans cette même lancée, l’entreprise ARANKO Security a visité ses filleuls dans la zone du Saaba. Au nombre de 300 enfants bénéficiaires de son aide à la date du 6 juin 2018 les premiers responsables de ladite entreprise ont exhorté leurs filleuls à plus d’ardeur au travail. Ils ont émis le souhait que sortent de ces filleuls des hommes et femmes de demain. A l’issue de la visite, l’équipe a offert un petit déjeuner aux croissants à tous ces filleuls et a promis d’accroître le nombre de bénéficiaires à 500 pour l’année scolaire 2018-2019.

L’entreprise VELEGDA également a visité ces filleuls issus du quartier Zongo situé en périphérie ouest de Ouagadougou. Elle a contribué à la prise en charge scolaire de 5 enfants. Même son de cloche avec cette entreprise. Elle a encouragé ses filleuls à bien travailler afin de contribuer en retour au développement du pays. Absente de la délégation, la PDG de l’entreprise a fait parler son cœur au travers d’un don composé de riz, de biscuit, de lait, d’huile, de savon. C’est avec les mains chargées que leurs filleuls sont repartis à la maison.

Les parrains individuels ont également visité leur filleul à leur convenance. Ce fut des moments riches d’émotions, de partage et de convivialité.

ONG LEADER dans ce type de parrainage, CREDO adresse une pensée pleine de reconnaissance, inspirée par toute la bienveillance que ces entreprises et individus ont manifesté à l’égard de tous ces enfants de notre chère nation, LE BURKINA FASO et invite par ailleurs tout Burkinabè d’ici et
d’ailleurs à contribuer à redonner du sourire à ces couches défavorisées en offrant un peu de votre amour. Nous créons ainsi un BURKINA de solidarité, une valeur cardinale.

Leave a Comment

Your email address will not be published.